Dans une déclaration politique rendue publique le lundi 13 mai 2019, Delly Sesanga président d’Envol et Claudel Lubaya Président de l’UDA Originelle, confirment qu’ils n’appartiennent pas à la plateforme LAMUKA dans sa modification comme structure politique.

La transformation de la Plateforme Electorale LAMUKA en plateforme politique, structure autour de certains membres de l’opposition pris chacun [intuitu personae] n’a pas entraîné une modification de notre engagement politique, qui demeure en dehors de LAMUKA”, a t-on lu dans la déclaration.

Claudel Lubaya et Delly Sesanga, deux leaders qui pensent poursuivre leur carrière politique en toute autonomie. D’aucuns estiment que les deux personnes émettent déjà le voeu de travailler avec le président de la République Félix Antoine Tshisekedi au prochain gouvernement.

S’agissant de “Ensemble pour le Changement” de Moïse Katumbi, constitué à des fins de stratégie électorale comme signé à Johannesbourg en mars 2018, préserve l’autonomie juridique des partis membres, confirme la déclaration.

A cet instant, l’opinion politique congolaise est fixée sur la position de Sesanga et Lubaya. Selon quelques indiscrétions, les deux personnalités seraient ministrables dans le prochain gouvernement qui sort incessamment.

Pour rappel, la plateforme LAMUKA dans sa nouvelle configuration a mis en place un système de presidium de trois mois. Ce qui revient à dire que, les six leaders feront la rotation à la présidence de LAMUKA. Le tout premier c’est Moïse Katumbi Chapwe qui est attendu à Lubumbashi le 20 mai.

Armel Langanda/Politico.cd