Toute en annonçant savoir qui a remporté la Présidentielle du 30 décembre en RDC, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) promet de contester tout résultat qui ne serait pas conforme.

L’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO est clair. Il n’appartient pas, dit-il, aux prêtre catholiques de publier les résultats en leur possession avant ceux de la Commission électorale, toujours attendus.  « Mais nous avons observé que le peuple congolais a fait le choix d’un candidat comme président de la république », a-t-il dit dans une conférence de presse jeudi à Kinshasa.

Mais le prêtre catholique promet de contester tout résultat qui ne refléterait pas la réalité. « C’est notre droit de contester. Quelle que soit la forme (…) nous allons être le plus clairs possible pour dire que c’est ça ou ce n’est pas ça », promet-il.