Dans un communiqué publié jeudi soir, alors que la République démocratique du Congo attend toujours les résultats des élections du dimanche 30 décembre, les Etats-Unis ont mis en garde  “ceux qui sapent le processus démocratique, menacent la paix, la sécurité ou la stabilité en RDC” ou “bénéficient de la corruption”.

Pour les Etats-Unis,  “ceux qui portent atteinte aux institutions et processus démocratiques, menacent la paix, la sécurité ou la stabilité de la RDC ou bénéficient de la corruption seront tenus pour responsables

“Ils risquent de ne pas être les bienvenus aux États-Unis“, note le communiqué du Département d’Etat américain consulté par POLITICO.CD. Dans ce long message, les Etats-Unis estiment que la RDC fait face à une occasion histoire. “Il existe des moments dans l’histoire de chaque pays où des individus et des dirigeants politiques s’engagent et agissent comme il convient. C’est l’un de ces moments pour la RDC“, note-t-on.

Par ailleurs, les Etats-Unis encouragent “ceux qui permettent un transfert de pouvoir pacifique et démocratique par respect pour la constitution de la RDC et les résultats de cette élection seront félicités