26 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, avril 1, 2020
Publicité

Les élection en RDC “n’étaient ni libres ni équitables”, estime-t-on au Congrès américain

Alors que la République démocratique du Congo attend toujours les résultats des élections tendues du dimanche 30 décembre, aux Etats-Unis, on dénonce déjà ces scrutins.

«Les élections retardées d’hier n’étaient ni libres ni équitables. Plus d’un million de personnes dans les principaux bastions de l’opposition ont été empêchées de participer. Ailleurs, les informations faisant état de longues files d’attente, de dysfonctionnements des machines à voter et de matériel d’électeur manquant étaient courantes“, dénonce ce message écrit en anglais et traduit par la rédaction de POLITICO.CD.

- Publicité-

Rien de tout cela n’est une surprise. Pendant des mois, les forces de sécurité de la RDC ont réprimé des militants et des journalistes favorables à la démocratie alors que le successeur choisi par Joseph Kabila tentait de gagner du terrain dans les sondages. Des centaines de personnes ont été arrêtées et de nombreuses personnes tuées“, estime M. Royce.

Le président de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants américains estime que les États-Unis doivent redoubler d’efforts pour soutenir le peuple congolais, qui souhaite une transition pacifique et un gouvernement qui réponde à ses priorités. “Nos partenaires européens et africains doivent également agir. Les irrégularités signalées lors des élections d’hier doivent être abordées. Les votes doivent être comptés de manière transparente et rapide. Et ceux qui ont sapé le processus démocratique en RDC doivent être tenus pour responsables“, estime-t-il.

Le mois dernier, la Chambre des représentants des Etats-Unis a adopté à une majorité écrasante le décret présidentiel 6207 demandant à l’administration Trump de déterminer si des sanctions devraient être appliquées à l’encontre de certains responsables de la RDC responsables de violations des droits de l’homme et de la corruption.

Les Etats-Unis ont déjà pris des sanctions contre des officiels congolais proches du président Kabila, accusés d’entrave au processus électoral au pays.

Proche de Donald Trump, Ed Royce a refusé, en novembre 2017, de rencontrer une délégation des officiels congolais en campagne de lobbying aux Etats-Unis. “Kabila continue de faire excuse après l’excuse“, avait-il fait fait. “Les principes démocratiques doivent être respectés, Kabila doit se retirer et des élections crédibles doivent se produire à temps“, avait-il ajouté.

- Publicité -

EN CONTINU

RDC: La DGM accuse l’Autorité de l’Aviation Civile d’avoir violé les mesures de Tshisekedi

Dans une lettre référencée N°06/DGM/DG/703/020 du 27 mars 2020 adressee au Directeur de l'Autorité de l'Aviation Civile dont une copie est parvenue...

Kasaï Oriental : 19 personnes mises en quarantaine après le passage d’une patiente décédée du Coronavirus

Dix-neuf (19) personnes ont été mises en quarantaine dans une structure médicale suite à leurs contacts avec une femme en provenance...

RDC: Condamné à 5 ans des travaux forcés, Oly Ilunga décide de se pourvoir en cassation

Le collectif des avocats du Dr Oly Ilunga, ancien ministre de la Santé publique condamné à 5 ans de travaux forcés, a...

Covid-19: les États-Unis ont formé 300 épidémiologistes congolais

Le Gouvernement américain, par le biais de son ambassade en RDC, affirme avoir déjà formé 300 épidémiologistes congolais qui sont capables d’assumer...

Covid-19: Delly Sessanga renonce intégralement à ses émoluments d’avril à décembre 2020

Le député national et président du parti politique Envol, Delly Sessanga, a décidé de renoncer intégralement à ses émoluments d'avril à...

notre sélection

Le ministre Molendo Sakombi n’a pas le Coronavirus!

Contrairement à des rumeurs répandues dans la journée du lundi à travers les réseaux sociaux en République démocratique du Congo, le ministre...

RDC: Condamné à 5 ans de prison, Oly Ilunga dénonce des “poursuites judiciaires politiquement engagées “

L'ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, dénonce des vices de procédure dans l'arrêt rendu le 23 mars 2020 par la...

RDC: Inauguration de la Clinique de Panzi du Dr Mukwege à Kinshasa

L'inauguration consacre la promesse du premier prix Nobel congolais au développement d’un nouveau One Stop Center dans la capitale congolaise de plus...