RDC: À Beni, la société civile appelle la population à se rendre massivement aux urnes le 30 décembre

Qualifiant la décision du report des élections à Beni par la commission électorale nationale indépendante, CENI, de politique, la société civile de Beni a appelé à une série de journées villes-morte pour protester contre cette mesure.

Nous avons demandé aux habitants de la région de rester à la maison jusqu’au 30 décembre. C’est ce jour que la population est appelée à se rendre massivement dans les bureaux de vote en vue d’élire les futurs dirigeants du pays comme prévu par les textes légaux” a déclaré Teddy Kataliko, président honoraire de la société civile de Beni.

La société civile de Beni appelle la population à demeurer active et coopérative pendant ces journées villes-morte avec les équipes de riposte contre l’épidémie d’Ebola en vue de contribuer à l’éradication de cette épidémie.

La structure de forces vives plaide auprès de la communauté internationale pour un appui aux forces armées de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la terreur imposée depuis 2014 aux populations civiles par les rebelles ADF.

Nous appelons également la communauté internationale à continuer à soutenir le ministère Congolais de la santé dans la lutte pour la maîtrise de la dixième épidémie d’Ebola qui sévit dans la région depuis le mois d’août” a appelé Teddy Kataliko.

Ebola et insécurité, le faux prétexte de Corneille Nangaa

Teddy Kataliko explique que tous les acteurs politiques et sociaux de la ville de Beni sont contre la décision de Corneille Nangaa, annonçant le report des élections à Beni.

Même des membres du régime au pouvoir ont exprimé leur mécontentement face à cette décision illégale. Ils ne veulent pas seulement afficher leurs positions officiellement de peur de se faire exclure de leurs partis politiques. Plusieurs ont vendu leurs propriétés et ont emprunté de crédits pour battre la campagne” explique-t-il.

Pour Teddy Kataliko, le report des élections à Beni basé sur la persistance de l’épidémie d’Ebola dans la région et l’insécurité récurrente est un prétexte non valable.

La région de Beni est sous la menace de rebelles ADF depuis 2014, mais la CENI est parvenue à y organiser tous les préparatifs des élections (enrôlement et campagne électorale) sans incident. Quant à la maladie à virus Ebola, elld n’a pas empêché la tenue des la campagne électorale et le ministère de la santé n’a notifié un risque lié à l’organisation des élections” détaille-t-il.

Les autorités administratives de la ville de Beni indiquent que 17 manifestants ayant attaqué un centre de transit et d’isolement d’Ebola ont été arrêtés et 3 agents de l’ordre blessés lors des manifestations contre cette décision de report des élections à Beni ce jeudi.

Fiston Mahamba (@FMLarousse)

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…