Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le président de la CENI Corneille Nangaa annonçait officiellement le report des élections, plusieurs sources annonçaient et persistent encore ce matin, qu’un avion cargo de la compagnie aérienne GOMAIR, affrété par la commission électorale nationale indépendante, a connu un crash à quelques kilomètres de l’aéroport de N’djili de Kinshasa, alors qu’il provenait de la ville de Tshikapa dans la province du Kasaï.

L’appareil aurait perdu contact avec la tour de contrôle à 40 kilomètres de l’aéroport de Nd’jili précisément, alors qu’il était autorisé à descendre à 5000 pieds pour une procédure d’approche sur la piste 06 de l’aéroport de Kinshasa.

Selon les mêmes sources, aucun survivant parmi les membres de l’équipage et les agents de la CENI qui étaient à bord de l’avion.

L’avion en question serait un Antnov 26, dont le numéro de série est : 13402, construit en 1984, soit a déjà totalisé 34 ans depuis qu’il est en circulation. Il a successivement été utilisé par l’ancienne compagnie aérienne Blue Airlines avant d’être mis en service par GOMAIR.

Une nouvelle pour le moment ni confirmée, ni infirmée par les autorités aéroportuaires ou celles de la CENI. Contacté par Politico.cd, le directeur adjoint de la Régie des voies aériennes Mayaya Kawasa a répondu qu’il faisait encore tôt et qu’il ne se trouvait pas encore à son poste. Les tentatives de joindre les responsables de la CENI sont restées vaines.