Ce matin, l’avion de Martin Fayulu est resté cloué au sol pendant plusieurs heures. La tour de contrôle de Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo, a refusé pendant plus de deux heures de lui donner l’autorisation de décollage en direction de Bunia où le candidat de LAMUKA a prévu de se rendre.

Cette situation, qui n’est pas à sa première fois, a énervé la coalition de Fayulu qui dénoncer ces entrave. « Nous ne pouvons plus continuer à accepter cet acharnement », menace de son côté Moïse Katumbi, cité par Jeune Afrique. Katumbi qui soutient avec Bemba et Muzito la candidature de Fayulu estime que la population doit se préparer à l’application de l’article 64.

« Le peuple doit commencer à se préparer à mettre en application l’article 64 de la Constitution ». Celui-ci appelle tout Congolais à faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions.