Selon le communiqué du Collectif des notabilités du Nord Kivu, il est reproché à ces femmes d’avoir été présentes à l’aéroport de Goma en vue d’accueillir le candidat Matin Fayulu, avec des calicots exprimant “leur volonté de voir s’améliorer la situation des femmes et veuves militaires“.

Alphonsine Mukonkole(54 ans), Mukaji Mwimi Perpetue (53 ans),  Mwimini Ruth(40 ans), Mavuba(38 ans avec un enfant de 3 ans), Mutetela Marie(62ans), Anita Nziyamba(56ans), Furaha Mubalama(38 ans avec un bébé d’une année) seraient ainsi aux arrêts.

Le collectif des notabilités du Nord Kivu condamne fermement cette arrestation qu’il qualifie d’arbitraire et qui viole la liberté d’expression pourtant garantie par l’article 23 de la constitution a toutes et tous“, affirme ce communiqué parvenu à POLITICO.CD.

Farouche opposant du pouvoir en place, Martin Fayulu est arrivé hier dans la ville de Goma, capitale du Nord-Kivu où il a tenu un grand meeting devant des milliers de ses partisans, dénonçant le pouvoir en place.

POLITOCO.CD n’a pas pu joindre les autorités de GOMA malgré plusieurs tentatives.