Après leur triomphe à Goma, capitale du Nord-Kivu, l’UDPS et l’UNC mettent cap vers le Sud-Kivu, bastion de l’opposant Vital Kamerhe, où la population se mobilise déjà pour accueillir les deux leaders.

Walikale ne verra pas le duo “FATSHIVIT”, la faute à quelques tracasseries et des problèmes logistiques, la ville étant fortement enclavée. Après leur triomphe à Goma, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi mettent finalement cap vers  Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, bastion du leader de l’UNC.

A bord d’un petit bateau, les deux leaders et leurs équipes sont arrivés déjà à Katana, un village situé à moins d’une quarantaine kilomètres de la ville de Bukavu. Sur place, dans la capitale du sud-kivu, des militants de l’UNC font déjà monter l’ambiance.

Au siège de ce parti d’opposition,  des dizaines arrivent avec des effigies de Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi en mains. Dans une ambiance festive, ils chantent et danse en l’honneur de leur candidat président n°20.