Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min

Me André Kito: « les auteurs des violences électorales répondront de leurs actes devant les instances judiciaires internationales »

Me André Kito, coordinateur national de la coalition nationale pour la cour pénale internationale( Cn-Cpi) dont sa plateforme est entrain de faire le monitoring de cas d’atteinte aux droits de l’homme avant, pendant et après les élections du 23 décembre prochain lance une sévère mise en garde aux personnalités politiques impliqués dans le processus électoral en cours en RDC.

Pour Me André Kito, les auteurs des violences électorales répondront de leurs actes devant les cours et tribunaux Congolais ainsi que devant les instances judiciaires internationales.

« Cette fois ci , on va tout faire pour que les responsables des crimes et des violences électorales répondent de leurs forfaits« , menace Me André Kito. Ce dernier conduit une délégation des acteurs de la société civile militant contre l’impunité à La Haye où se tiendra du 5 au 12 décembre prochain , la 17eme session de l’Assemblée générale des États parties au Statut de Rome, texte fondateur de la cour pénale internationale.

Me André Kito qui s’est confié à Politico.cd indique que les organisations membres de sa plateforme travaille déjà sur terrain pour répertorier tous les cas des violations des droits durant cette période électorale afin leurs auteurs répondent de leurs crimes.

Kerima

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...