André Kimbuta veut être nommé Premier ministre ou président du Sénat en contrepartie de son soutien à Shadary

Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, André Kimbuta pense qu’il devrait être nommé Premier ministre ou président du Sénat en contrepartie de son soutien au candidat du pouvoir, Emmanuel Shadary.

Le partage du gâteau risque d’être compliqué au pouvoir à l’issue de ces élections qu’il compte l’emporter. Le sulfureux gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta l’a clairement faire savoir. Intervenant devant ses militants à l’est de Kinshasa, ce cadre du parti au pouvoir affirme que son soutien et ceux de ses militants au candidat du pouvoir ne se fera pas sans contrepartie.

J’ai été voir le Chef de l’Etat et je lui ai dit clairement: moi, j’ai été à Massina [commune de l’Est de Kinshasa], je leur ai dit: donnez des voix à Shadary pour que moi je devienne Président de l’Assemblée nationale, soit Premier ministre, soit Président du Sénat“, dit-il devant ses militants en liesse.

Candidat député national au très populaire district de la Tshangu dans l’est de Kinshasa, André Kimbuta promet, s’il est nommé, de faire engager des proches de ces militants. “Si je suis engagé, je ferais nommé des ambassadeurs et des PDG. Et chacun d’eux pourrait faire nommer nos enfants, même 100 par personne“, dit-il.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.