Martin Fayulu regagne Kinshasa le 21 novembre

Le candidat Président de la coalition “Lamuka” va regagner le pays le 23 novembre, annonce sa formation politique dans un communiqué.

“La coalition politique LAMUKA, informe opinion nationale, que ce 21 ovembre 2018 le candidat commun de l’opposition à la présidentielle, l’honorable Martin FAYULU MADIDI soldat du peuple, regagne le pays par l’aéroport international N’djili“, annonce ce communiqué parvenu à POLITICO.CD.

Sur ce, la coalition LAMUKA invite les kinoises et kinois, les cadres, militants et sympathisants de formations politiques engagées pour le changement de venir nombreux pour accueillir chaleureusement ce digne fils du Congo, à partir de 08 heures du matin“, ajouté ce communiqué.

Moïse Katumbi, comme Adolphe Muzito, Jean-Pierre Bemba et Freddy Matungulu, va soutenir la candidature de Martin Fayulu à la prochaine Présidentielle au pays. Dans une conférence de presse à Bruxelles, l’ex-gouverneur du Katanga appelle les congolais à soutenir “le candidat du changement.  “Nous allons continuer. Nous allons mettre tous les moyens possibles pour que notre candidat puisse gagner“, a-t-il dit.

Moïse Katumbi promet par ailleurs de battre campagne pour Martin Fayulu. “Nous allons nous deployer partout, nous allons faire une campagne à l’américaine, parce que le peuple congolais, cette fois-ci, doit être libéré“, a-t-il ajouté.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.