La désignation de Martin Fayulu comme candidat commun des principales forces de l’opposition à la prochaine Présidentielle est farouchement soutenue par les autres leaders.

Félix Tshisekedi, qui était favori à cette désignation, a répondu sans hésité qu’il est prêt à retirer sa candidature au bénéfice de celle de Martin Fayulu, désigné après d’intenses négociations cet après-midi à Genève.

Comme le leader de l’UDPS, tous les trois autres candidats en lice ont également dit être prêts à soutenir le nouveau candidat commun de l’opposition.