Présidentielle 2018: le FCC a dévoilé l’équipe de son candidat Ramazani Shadary

Cette équipe de campagne est composée de 48 cellules. Elle sera animée par un coordonnateur principal secondé par un coordonnateur adjoint et rapporteur ainsi que des membres. Le candidat Président, Emmanuel Ramazani Shadary va lui même diriger sa campagne électorale.

D’après le coordonnateur du comité stratégique du FCC, Me Néhémie Mwilanya, chargé des questions juridiques de la campagne, la composition de cette équipe victorieuse a tenu compte des critères d’inclusivité.

“Toutes les couches de la population congolaise sont représentées dans cette équipe de campagne. Elles seront mobilisées par les animateurs de differentes cellules qui ont été présentées”, a-t-il indiqué. Pour lui, cet aspect est un signal fort lancé à l’opinion nationale qu’internationle que la victoire de cette méga plate-forme initiée par Joseph Kabila est avec le peuple.

Il s’agit là d’un grand fillet qui est jeté pour mobiliser tout l’électorat congolais au cours des scrutins du 23 décembre prochain“.

Quant au programme du candidat, il sera dévoilé le 07 novembre prochain.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.