L’incendie provoqué par un camion-citerne au village Mbuba, non loin de la cité de Kisantu, à une centaine de kilomètres de Kinshasa. Selon des sources concordantes, trente personnes ont été tuées, brûlées vives, alors que plusieurs autres sont brulées. On y compte également des dégâts matériels sont considérables.

Un camion-citerne transportant de l’essence qui venait de Matadi vers Kinshasa  a percuté un autre un camion en stationnement. “Le choc a produit un incendie qui s’est vite propagé sur les habitations causant les dégâts humains et matériels“, renseigne une source sur place.

Le camion appartient à la société African Oil, et n’aurait pas respecté certaines normes sécuritaires. “Généralement, pour transporter de l’essence ou des produits inflammables, il faut circuler en convoie, notamment avec un petit véhicule devant pour prévenir en cas de problème, évitant ainsi aux camions-citerne une telle situation“, explique notre source.