Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

« Celui qui veut aller à des élections avec la machine à voter ira seul! »

Après leur meeting du 29 septembre à Kinshasa, les opposants insistent toujours sur le fait qu’ils ne participeront pas aux prochaines élections avec la machine à voter. « Contrairement à ce qui se dit, nous n’avons à aucun moment prévu de participer aux élections avec les machines de Nangaa. Celui qui veut aller à des élections avec ces machines ira seul, pas avec nous« , répond un proche de Moïse Katumbi ce mercredi à POLITICO.CD.

Félix Tshisekedi, leader de l’UDPS, a pourtant, dans son intervention le samedi dernier devant des milliers des partisans de l’opposition, laissé entendre que si l’opposition était unie, elle pourrait bien participer à ces élections prévues le 23 décembre et l’emporterait peu importe la machine à voter.

« Si nous parlons d’une seule voix, personne ne peut le changer. La voix du peuple c’est la voix de Dieu. Ne l’oublions pas« , a-t-il dit avant d’ajouter: « Si nous restons unis, si nous persistons, je suis sûr que nous allons l’emporter le 23 décembre« .

Alors que l’UNC  de Vital Kamerhe et l’UDPS ont entamé des discussions pour la désignation d’un candidat commun de l’opposition, plusieurs estiment que cette question n’est pas prioritaire. « La question de la transparence des élections est cruciale, plus importante que celle du candidat commun. S’il n’y a pas de transparence, peu importe notre candidat ou l’unité, Kabila choisira le vainqueur de cette élection« , estime ce proche Conseiller de Katumbi qui a requis l’anonymat.

Les opposants devraient une fois de plus se rencontrer en Europe dans les jours à venir. Là encore, il serait question « d’évaluer d’abord les préalables posés par l’opposition avant de parler de tout autre sujet.« 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...