Intervenant depuis l’étranger, le leader du Mouvement de Libération du Congo (MLC) a d’abord salué ses “frères” de l’opposition avant de s’adresser directement aux partisans. Dans ce message retransmis par haut-parleurs, l’ancien vice-président a insisté sur la vigilance lors des prochaines élections.

« L’heure est grave pour le pays », a-t-il lancé. “Restons vigilants pour ne pas être surpris par ce que le camp au pouvoir est en train de préparer“, a-t-il ajouté

Jean-Pierre Bemba se dit également favorable pour le choix d’un candidat commun de l’opposition à cette prochaine Présidentielle.  « Nous devons mettre fin au régime de désolation installé en RDC depuis 17 ans », a-t-il dit.

Le leader du MLC a également dénoncé son exclusion de cette Présidentielle. “Il ne revient pas à Corneille Nangaa de décider sur la personne qui doit diriger le pays demain“, a-t-il dénoncé, appelant également au retrait des machines à voter.