RDC: la SEP/Congo tente de rassurer après la psychose autour de son stock pétrolier

 

Le directeur général  de département d’exploitation du Service des entreprises pétrolières du Congo (SEP/Congo), Célestin Beya,  a tenté de rassurer les opérateurs économiques de la disponibilité par son service d’un grand stock en lubrifiant, notamment le pétrole, le gasoil et l’essence.

M. Beya qui conduisait la délégation des membres du Comité de suivi des produits pétroliers a fait cette révélation vendredi à l’issue d’une réunion avec le secrétaire général à l’Economie nationale, Célestin Twite sur l’approvisionnement du pays en ces produits.

Toutefois, il a relevé que pour le moment le stock existant  appartient aux fournisseurs  et aux  marcketeurs-distributeurs, précisant que les distributeurs des sociétés commerciales ne sont plus capables de s’approvisionner auprès des fournisseurs du fait que leur stock est complètement épuisé.

Célestin Beya a plaidé à l’occasion pour que le gouvernement intervienne plutôt car,  SEP ne sera plus en mesure de d’approvisionner les sociétés commerciales.

Par ailleurs, il a déploré la détérioration de la santé financière de la société commerciale due aux structures des prix à Kinshasa, soulignant que les sociétés commerciales attendent les réajustements afin de leur permettre de ne plus vendre à perte.

En réponse, le secrétaire général à l’Economie nationale,   Célestin Twite a rassuré l’opinion publique que l’approvisionnement du pays en produits pétroliers se fera normalement affirmant la poursuite  des réunions de programmation afin de trouver une solution pour éviter la rareté de ces produits sur le marché.

Avec ACP

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.