Candidature de Kabila: les Etats-Unis menacent de geler ses finances et celles de sa famille

Dans un article publié dimanche soir, le très sérieux journal Financial Times (FT.com) annonce, citant des sources concordantes, que les Etats-Unis s’apprêtent à prendre des nouvelles sanctions “plus significatives” contre des proches du président Joseph Kabila pour dissuader le président congolais à se présenter à la prochaine Présidentielle. 

Les Etats-Unis tentent de convaincre Kabila de partir d’ici le 8 août, a déclaré l’un des interlocuteurs, faisant référence à la date limite pour que les politiciens déclarent leur candidature à la présidence“, expliquent nos confrères dans cet article consulté par POLITICO.CD. “Ils essaient de geler ses finances et celles de sa famille“, ajoutent-ils. 

Toujours selon FT.com, une source du gouvernement américain a déclaré que Washington était prêt à sanctionner d’autres alliés du président Kabila si le président congolais ne respectait pas ses engagements. “Clairement, cela signifie avoir un processus dans lequel Kabila n’est pas un candidat“, a déclaré la personne. “Son nom ne devrait pas figurer sur le bulletin de vote.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.