RDC: Moïse Katumbi annonce son retour à Kinshasa “entre le 24 juillet et le 8 août”

Répondant aux questions de ses partisans sur le réseau social Twitter, l’opposant congolais Moïse Katumbi annonce qu’il va bientôt regagner le pays pour y déposer sa candidature à la prochaine Présidentielle. “Je ferai campagne au pays car c’est mon droit et mon devoir, ne craignez rien!“, s’exclame-t-il, avant de révéler une date: “entre le 24/07 et le 08/08 je serai à Kinshasa pour m’enrôler“.

L’ancien gouverneur du Katanga vit à l’étranger depuis 2016. La semaine dernière, il a été interpellé à l’aéroport de Zaventem à Bruxelles avec un passeport jugé comme étant falsifié par les autorités belges. “Une des pages de ce passeport n’est pas une page authentique du passeport, donc pour ces raisons le passeport est considéré comme un faux », explique Dominique Ernould, porte-parole de l’Office des étrangers, un service du ministère belge de l’Intérieur, précisant que cette page est celle où figurent toutes les données d’identité de l’opposant congolais.

A la RFI, Katumbi dément farouchement la version de l’officiel belge.  « Comment est-ce qu’on peut ajouter une page ? C’est impossible ! Moi en tout cas je ne pourrais jamais faire ça », dit-il sur RFI.

Katumbi, à qui les autorités belges avaient accordé deux semaines pour s’acquérir un nouveau passeport conforme, n’a pas expliqué comment il fera pour regagner le pays.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.