Ebola: un cas confirmé dans la ville de Mbandaka

Le ministre national dr la santé l’a fait savoir dqs une communication ce mercredi 16 mai.

Deux cas suspects de fièvre hémorragique ont été notifiés dan la zone de sante Wangata, l’une des zones de santé dee la ville de Mbandaka. Après analyse, l’un de deux cas s’est révélé positif à la maladie à vitis Ebola” a signalé le docteur Oly Ilunga Kalenga.

Selon le ministre de la santé, le fait qu’un cas confirmé soit signalée dans la ville de Mbandaka, une zone urbaine à forte densité, fait de cette actuelle épidémie l’une des plus particulières.

Il rassure cependant que des mesures ont été prises pour contenir la maladie.

Depuis l’annonce de l’alerte à Mbandaka, nos épidémiologistes travaillent sur terrains avec les relais communautaires pour identifier les personnes ayant été en contact avec les cas suspects” a ajouté Oly Ilunga avant de poursuivre que la surveillance sanitaire a été intensifiée dans toutes les voies d’accès sur la ville de Mbandaka.

L’épidémie d’ebola, la neuvième à toucher la République démocratique du Congo, a été déclarée officiellement le 08 mais dernier.

Selon le ministère de la santé, l’on enregistre jusqu’à ce jour trois cas d’ebola confirmés dans plusieurs dizaines de cas présentant des symptomes de fièvre hémorragique, ainsi que d’autres décès probablement liés au l’épidémie mais dont le lien avec l’épidémie d’ebola n’est pas encore confirmé.

*Sammy Mupfuni*

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.