Le ministre national dr la santé l’a fait savoir dqs une communication ce mercredi 16 mai.

Deux cas suspects de fièvre hémorragique ont été notifiés dan la zone de sante Wangata, l’une des zones de santé dee la ville de Mbandaka. Après analyse, l’un de deux cas s’est révélé positif à la maladie à vitis Ebola” a signalé le docteur Oly Ilunga Kalenga.

Selon le ministre de la santé, le fait qu’un cas confirmé soit signalée dans la ville de Mbandaka, une zone urbaine à forte densité, fait de cette actuelle épidémie l’une des plus particulières.

Il rassure cependant que des mesures ont été prises pour contenir la maladie.

Depuis l’annonce de l’alerte à Mbandaka, nos épidémiologistes travaillent sur terrains avec les relais communautaires pour identifier les personnes ayant été en contact avec les cas suspects” a ajouté Oly Ilunga avant de poursuivre que la surveillance sanitaire a été intensifiée dans toutes les voies d’accès sur la ville de Mbandaka.

L’épidémie d’ebola, la neuvième à toucher la République démocratique du Congo, a été déclarée officiellement le 08 mais dernier.

Selon le ministère de la santé, l’on enregistre jusqu’à ce jour trois cas d’ebola confirmés dans plusieurs dizaines de cas présentant des symptomes de fièvre hémorragique, ainsi que d’autres décès probablement liés au l’épidémie mais dont le lien avec l’épidémie d’ebola n’est pas encore confirmé.

*Sammy Mupfuni*