Selon une correspondance du Ministère de l’intérieur à travers le secrétariat général aux relations avec les partis politiques, les données fournies par Valentin Mubake ont été prises en compte.

Toutes les donnés que vous avez transmises au ministère de l’intérieur ont été prises en compte et ces modifications sont apportées sur la liste des partis politiques autorisés à fonctionner en République démocratique du Congo” précise le document qui poursuit que cela sera sera communiqué à la commission électorale nationale indépendante.

Ancien Secrétaire général adjoint de l’UDPS, Valentin Mubake a été exclu de l’UDPS l’année dernière après avoir, contre l’avis du parti, accepté de rencontrer le président Joseph Kabila. Dans la foulée, il a toujours réclamé en être le principal dirigeant après la mort du leader historique de l’opposition, Étienne Tshisekedi, en février 2017 à Bruxelles.

Cependant, en mars dernier, le Conseil national de Suivi de l’accord du 31 décembre 2016 avait reconnu l’UDPS/ Limete dirigé par Jean Marc Kabund au détriment des ailes Bruno Tshibala et Valentin Mubake leurs demandant de créer leurs propres partis politiques et des nouvelles dénominations.