Valentin Mubake crée UDPS/LE PEUPLE
Valentin Mubake, an adviser to Democratic Republic of Congo’s main opposition leader Etienne Tshisekedi, signs the accord between the opposition and the government of President Joseph Kabila at the Conference episcopale nationale du Congo (CENCO) headquarters in Gombe Municipality, in the Congolese capital Kinshasa, December 31, 2016. Picture taken December 31, 2016. REUTERS/Robert Carrubba – RTX2X47G

Selon une correspondance du Ministère de l’intérieur à travers le secrétariat général aux relations avec les partis politiques, les données fournies par Valentin Mubake ont été prises en compte.

Toutes les donnés que vous avez transmises au ministère de l’intérieur ont été prises en compte et ces modifications sont apportées sur la liste des partis politiques autorisés à fonctionner en République démocratique du Congo” précise le document qui poursuit que cela sera sera communiqué à la commission électorale nationale indépendante.

Ancien Secrétaire général adjoint de l’UDPS, Valentin Mubake a été exclu de l’UDPS l’année dernière après avoir, contre l’avis du parti, accepté de rencontrer le président Joseph Kabila. Dans la foulée, il a toujours réclamé en être le principal dirigeant après la mort du leader historique de l’opposition, Étienne Tshisekedi, en février 2017 à Bruxelles.

Cependant, en mars dernier, le Conseil national de Suivi de l’accord du 31 décembre 2016 avait reconnu l’UDPS/ Limete dirigé par Jean Marc Kabund au détriment des ailes Bruno Tshibala et Valentin Mubake leurs demandant de créer leurs propres partis politiques et des nouvelles dénominations.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.