PUBLICITÉ

Goma: les manifestations de la Lucha interdites par la mairie « pour raison de sécurité »

Le maire de la ville de Goma interdit les manifestations du mouvement citoyen LUCHA (Lutte pour le changement) prévues ce mardi 01 mai. L’autorité urbaine avance des raisons d’ordre sécuritaire entre autres.

La Lucha qui célèbre le sixième anniversaire depuis son existence, prévoyait une série des manifestations ce mardi en ville de Goma. Selon sa cellule de communication, il s’agit de « l’exposition de photos des victimes de se l’insecurité, de la lecture de leurs biographies. » Il était prévu également d’allumer un feu en signe du deuil devant le bureau de la poste à Goma.

- Publicité-

Dans son communiqué, le maire de la ville de Goma justifie l’interdiction de ces manifestations par la compassion envers les victimes de la fusillade de ce dimanche au quartier Mugunga et des raisons de sécurité.

« Vu le deuil qui vient de frapper la ville de Goma depuis la soirée du 29 avril, aucune manifestation publique autorisée sur toute l’étendue de la ville jusqu’à nouvel ordre » souligne le communiqué.

Au moins 6 personnes sont mortes dans la soirée de dimanche au quartier Mugunga dans la partie ouest de la ville de Goma après une fusillade par des hommes armés dont l’identité reste inconnue.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU