Moïse Katumbi: “au Rwanda il y a une vision et un leadership, c’est ce qui manque dans notre pays”
Le candidat de la plate-forme Ensemble et ancien gouverneur de l’ex province du Katanga l’a dit aux journalistes ce vendredi à Kigali où il était invité à prendre part à une activité de la fondation Mo Ibrahim.

Je connais le Rwanda des années 1990 et je vois le Rwanda d’aujourd’hui, le développement et la vision. Si vous regardez cette salle où nous sommes, c’est des telles salles qu’il y a en Europe. C’est à dire qu’au Rwanda il y a une vision et un leadership. Et c’est ce qui manque dans notre pays” a déclaré Moïse Katumbi.

Selon Moïse Katumbi, le Rwanda actuel est un grand pays prospère et dont l’on devrait copier les bonnes choses. Il rajoute qu’il faudra également encourager les jeunes entrepreneurs au Congo et en Afrique.

1 commentaire
  1. Un leadership au goût macabre avec 8 millions des morts à l’Est de la RDC et une escroquerie de minerais de la RDC.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.