PUBLICITÉ

« L’UDPS rejette l’idée d’un pouvoir pour le pouvoir », affirme Félix Tshisekedi

Le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social a coupé court aux spéculations et autres rumeurs qui circule dans les réseaux sociaux et l’opinion publique depuis quelques jours, faisant état des négociations secrètes entre lui et les émissaires du président de la République au sujet de sa probable nomination au poste de premier ministre en échange d’une transition de deux ans pour l’organisation des élections en 2020.

« Je confirme à mon peuple que l’UDPS et son président ne sont ni demandeurs ni preneurs d’une quelconque offre politique de ce genre« , a écrit Félix Tshisekedi dans un communiqué parvenu à Politico.cd ce mardi 17 avril.

- Publicité-

Selon l’UDPS, il s’agit là d’une « campagne diffamatoire des forces centrifuges du pouvoir et des complexés politiques contre son président« . Ce parti, poursuit le communiqué, reste profondément attaché aux aspirations du peuple congolais pour une alternance démocratique au pouvoir par des élections crédibles et transparentes.

« L’UDPS et son président rejettent fermement l’idée d’un  » pouvoir pour le pouvoir » à partager, telle qu’orchestrée et véhiculée intentionnellement par les ennemis du peuple », conclut le communiqué signé par Félix Tshisekedi.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU