Ngoy Kasanji reconnaît avoir traduit en justice le chroniqueur Eliezer Ntambwe

0
1011

Le gouverneur de la province du Kasaï oriental reconnaît son implication dans l’interpellation du chroniqueur Eliezer Ntambwe ce lundi à Kinshasa.

Dans une mise au point publiée ce lundi dans la soirée Alphonse Ngoy Kasanji dit avoir porté plainte pour « acharnement et calomnie répétés ».

À travers ce document, le gouverneur justifie son acte par le fait que selon lui, le journaliste avait publié une interview dans laquelle les invités s’attaquaient à sa personne, l’accusant faussement d’avoir « extorqué un diamant à l’aéroport de Njili » mais également d’avoir « donné des coups de poing à un certain Olomi » dans le quartier Macampagne à Kinshasa.

Il se dit ensuite avoir été en plus choqué par le refus du chroniqueur Eliezer Ntambwe de lui accorder un droit de réponse.

« Ma patience était au bout, j’ai saisi la justice pour obtenir réparation. Je ne regrette pas mon geste qui je le rappel, est un droit » explique-t-il.

Selon plusieurs sources sûres, le chroniqueur présentateur de l’émission Tokomi wapi, Eliezer Ntambwe a été arrêté ce lundi à son lieu de travail ce lundi avant d’être conduit au parquet général de la Gombe.

Son interpellation a été à la base d’une forte mobilisation de journalistes de Kinshasa et d’autres villes du pays réclamant sa libération. Une délégation de journalistes s’est meme rendu au parquet pour manifester son soutien.