Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité une résolution qui renouvelle le mandat de ses Casques bleus en République démocratique du Congo et les chargent d’aider à la préparation des élections.

Présenté par la France, ce texte prolonge le mandat de la Monusco, la plus importante force de l’ONU au monde, jusqu’en mars 2019.

Il souligne la nécessité de protéger les civils d’ici les élections historiques prévues le 23 décembre pour organiser le départ du président Joseph Kabila