Dans un communiqué de presse rendu public ce jeudi 22 mars, la CENI rappelle aux partis et regroupements politiques de se mettre en règle avec le Ministère de l’intérieur avant le 26 mars 2018 au sujet des éléments de la liste des Partis et Regroupements politiques, conformément aux exigences de l’article 12 de la loi électorale.

La dénomination, le logo du parti ou regroupement politique, l’adresse physique, le nom de la personne qui engage le parti ou regroupement politique et son numéro de téléphone sont les éléments à déposer au ministère de l’intérieur indique le communiqué.

Pour la poursuite du processus électoral, “il est nécessaire que ces exigences soient de stricte application”, martèle la CENI dans cedit communiqué.

Un Parti ne peut se retrouver dans plus d’un Regroupement politique et ne peut utiliser un symbole ou un logo déjà choisi par un autre Parti ou Regroupement politique“, instruit-elle.

L’UNC de Vital Kamerhe a déjà déposé son regroupement, dénonce “Alternance 2018”; alors que  la Majorité Présidentielle ou l’UDPS devraient aussi faire la même choses dans les heures qui viennent.

Jeancy Ngampuru