She Okitundu visite une école consulaire de la RDC au Rwanda

Le vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères et de l’intégration régionale de la RDC Léonard She Okitundu séjourne à Kigali depuis samedi 18 août où les ministres des États membres de l’Union africaine préparaient le sommet extraordinaire sur la signature du traité de la Zone de libre-échange d’Afrique qui s’ouvre ce 21 janvier sous la présidence de Paul Kagame.

Profitant de sa présence au Rwanda, Leonard She Okitundu s’est redu au Groupe Scolaire Consulaire de la RDC situe au quartier Nyamihango dans le district de Nyarugeni à Kigali.

Accompagné par la Chargée d’affaires de l’ambassade de la RDC au Rwanda, il a échangé avec les dirigeants de l’école primaire et ceux de Secondaire et découvert que les conditions sociales des enseignants sont précaires. She Okitundu s’est porté garant de plaider leur cause auprès du gouvernement congolais pour remédier à leur situation, ce groupe scolaire étant du domaine consulaire.

C’est une école construite sur 3 hectares qui reçoit 75 pourcent d’élèves congolais et 25 pourcents des rwandais dont la formation est accompagnée avec Laboratoires et outils informatiques à la pointe de la technologie.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.