Le Centre remarque « des zones d’ombres » dans le calendrier et appelle à la Table ronde

0
851

La coalition du Centre a tenu une conférence de presse ce lundi à Kinshasa pour donner sa position au sujet du calendrier des élections publié dimanche par la CENI. Pour ce mouvement politique dirigé par Germain Kambinga, ancien ministre congolais de l’Industrie, le calendrier publié par la Commission électorale comporte « des zones d’ombres », pour lesquelles se doit de résoudre.

« Ce calendrier qui aurait dû être un signal important pour l’aboutissement du processus électoral et l’alternance démocratique telle que souhaitée par l’ensemble de la communauté tant nationale qu’internationale, se révèle, au regard des réactions diverses, receler des zones d’ombres qui nécessite de la part de la CENI la mise en place d’un mécanisme d’harmonisation avec les différentes parties« , dit le communiqué publié à l’issue de cette conférence de presse.

Le Centre regrette également « les réactions clivantes tant de la majorité enfermée dans son triomphalisme habituel que de l’opposition reclus dans son catastrophisme permanent. »

Le mouvement politique réitère également son appel à une « table ronde » pour aplanir les différents entre acteurs de la crise politique en RDC. « Le Centre réitère son appel à une TABLE RONDE devant permettre la résolution de la problématique politique dans sa dimension réelle car ce ne sont pas les communiqués des différents camps qui feront avancer les choses. Nous devons arrêter la machine à perdre du temps qui fait tant de mal à notre pays« , ajoute le communiqué.

Le mouvement composé entre autres du Pasteur Ngoy Mulunda et Joseph Bangakya, appelle également le président Joseph Kabila à « s’adresser au Peuple Congolais pour lui donner des orientations précises quant à l’avenir de la nation et au rôle patriotique et citoyen qui doit être celui de chaque Congolais en cette période particulière de la vie de la nation.«