jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min

l'info en continu

Joseph Kabila accepte de faciliter l’accès à l’aide humanitaire dans le Kasaï

- Publicité-

Le président Joseph Kabila a accepté de faciliter l’aide humanitaire dans la région du Kasaï, au centre de la République démocratique du Congo où le conflit ethnique a engendré une urgence humanitaire, a déclaré lundi le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations Unies, David Beasley.

« Ce pays est déstabilisé et il faut y prêter attention car si nous n’accordons pas l’attention maintenant, cela pourrait avoir des répercussions sur toute la région« , a déclaré M. Beasley aux journalistes par téléphone depuis Kinshasa.

- Publicité-

Le conflit dans la région du Kasaï a transformé le Congo en la plus grande crise de  réfugiés au monde cette année. Bien que de nombreuses personnes aient commencé à rentrer chez elles, M. Beasley a déclaré que la RDC avait encore environ 600 000 enfants au bord de la famine et 7,7 millions de personnes gravement sous-alimentées.

Lors de sa visite au Kasaï, où le PAM dispose de 1% des 135 millions de dollars nécessaires pour les huit prochains mois, il a déclaré avoir vu l’horreur dans les yeux des femmes et des enfants alors qu’ils parlaient de décapitation et de brutalité.

« La région du Kasaï, c’était plutôt effroyable, d’une manière qui est vraiment difficile à expliquer, d’une manière que vous ne voulez pas expliquer« , a-t-il dit.

M. Beasley a dit qu’il a rencontré Kabila pendant environ 45 minutes avant de rencontrer des ministres congolais, et a expliqué que la confiance des donateurs d’aide devait être reconstruite et que le gouvernement devait fournir l’accès, la sécurité et les visas.

« Il m’a donné l’assurance qu’il ferait tout son possible pour répondre à tous les besoins que nous avons portés à son attention« , a déclaré M. Beasley.

Avec AP.

 

- Publicité -

EN CONTINU