Peu de temps après son discours polémique devant l’Assemblée générale de l’ONU à New York samedi, le président Joseph Kabila a eu un entretien en tête-à-tête avec le Secrétaire général de l’ONU António Guterres.

Selon l’ONU, António Guterres a réaffirmé le soutien des Nations unies pour la paix et le développement en RDC. Il a “encouragé le Gouvernement et les acteurs politiques congolais à s’engager fermement dans la mise en œuvre effective et à temps de l’accord politique du 31 décembre 2016.

Par ailleurs, comme il a été décidé à l’issue de la réunion à huis clos sur la RDC mardi, M. Guterres a proposé le soutien des Nations unies aux efforts du Gouvernement pour “l’organisation dans un délai raisonnable d’élections crédibles et transparentes.

Le Secrétaire général a réitéré l’engagement soutenu des Nations unies d’accompagner le peuple Congolais sur la voie de la paix, de la stabilité et du développement“, ajoute un publié par l’ONU à l’issue de la rencontre.

13 comments

  1. Chers Compatriotes Peut Etre Il Y Aura Un Autre Dialogue Etant Donne Que L’accord Du 31 Décembre Prend Fin Le Même Jour On Risque D’avoir Un Vide Juridique Car Les Deux Mandats Du Chef De l’ Etat Sont Deja Términés Wait And See

    1. il est nécessaire d’appeler un autre dialogue parce que le président Kabila ne laissera jamais le vide compte ténu de notre constitution dans ces articles 69,70

  2. Il faut etre soit naif ou un farceur comme le feint ce Antonio Guttierez qui est au courrant de magouilles de son rep Sidikou au profit de l’Imposture de Kabila

    Comment peut-il demander au grand beneficiaire de l’Escroquerie d’Arrangement Particulier qu’il fit signer aux opportunistes & traitres en Avril de le resilier, et ainsi se faire “Hara-kiri” avec son depart en 3 mois?

    1. Dit donc Cifundire ! lisez vous la constitution de la RDC confectionne au RASSOP/Limete par Mbata qui a un paragraphe qui mentionne de “vide juridique:” et a la fin du mandat du président de la République démocratique du Congo s’en va et laisse le pouvoir a l’opposition diriger par Baby Doc ??? Mais la mienne celle logée au journal officiel de la République me ramène maintenant e toujours a l’article 70:2 ! voyez que c’est la tricherie que le vieux propriétaire de l’udps abhorrait ??

        1. Ce tonneau-vide MP LeoLipopo (alias de Raymond Tshibanda) veut ici justifier les $6 Million des fonds du Tresor que son petit maitre-vomi a mis a sa disposition aux USA pour lui faire du lobbying. Peine perdue

          1. Tu parles ? nous serons nos coudes pour ne pas laissez Baby Doc s’approcher de la casserole nationale ! Ne voyez vous pas comment il est entrain vider l’assiette de WA MU BIOTE ? la preuve? mettez Baby Doc sur une pesée ; ca pèse Wa mubiote + Kamitatu + Lumbi ! et entre temps les villageois a Kabeya Kamwanga attendent le puit d’eau promis depuis le 30 juin 1960 !

        2. Je suis d’accord, il sera tué comme un rat dans son petit royaume de Kingakati, souvenez-vous de la fin du Col Kadhafi.

      1. LEO : Je sais que même lorsque nous aurions été dans une même, même classe, avec le même enseignant et les mêmes livres il y aurait toujours eu un 1er et un dernier. Je comprend donc cette confusion que beaucoup, comme vous, ont en entendant “” élu. “” que vous prenez pour “” à élire “” Si je ne m’abuse, on s’y connait déjà au sortir du primaire. En tous cas du moins à notre époque. Merci

      2. Je vois bien que tu es tonneau vide. Je ne peux pas gaspiller mon temps à enseigner un illettré comme toi Leo Lipopo

  3. Selon moi cet entretien Guterres-‘JK’ confirme déjà l’enseignement que personnellement j’ai tiré du fameux discours de ‘JK’ à la tribune onusienne selon lequel la scène publique est moins instructive que les coulisses et comment :
    – L’Onu reçoit à son Assemblée automatiquement et solennellement càd diplomatiquement ses membres représentés par leurs chefs d’Etats ou de gouvernements qui s’expriment tant bien que mal urbi et orbi mais ses résolutions importantes au besoin contraignantes sortent des réunions du CS tandis que lors de l’Assemblée ses réelles recommandations se nouent en marge comme lors du huis-clos sur le Congo ou ce tête-à-tête…
    Ainsi pour tempérer l’emballement dans un sens ou l’autre qui a suivi l’allocution de ‘JK’…
    – Mutatis mutandis il est plus utile de se concentrer et d’observer leur suivi des recommandations qu’initie l’Onu à cette issue et qui commence avec les rappels que Guterres a confiés à ‘ JK’ et que son Secrétariat a ébruités aussitôt à dessein : il a “encouragé le Gouvernement et les acteurs politiques congolais à s’engager fermement dans la mise en œuvre effective et à temps de l’accord politique du 31 décembre 2016 », il a proposé le soutien des Nations unies aux efforts du Gouvernement pour “l’organisation dans un délai raisonnable d’élections crédibles et transparentes.”…

    Qui dit mieux, l’essentiel reste dans les détails et ici ils sont dans la suite immédiate ou à moyen terme des actions que l’Onu va mener pour faire respecter ses recommandations…
    Beaucoup est donc à venir : ‘JK’ continuera-t-il à se prévaloir de ses forces et ne pas les respecter, qui sait si l’Onu ne lui fera pas regretter sa fanfaronnade ?
    Sinon le mieux à faire pour l’opposition et les patriotes Congolais est d’affuter leurs armes sur le terrain contre l’autocratie loin de leurs gains clandestins à New York pour mieux les fructifier…
    A bon entendeur………….

Comments are closed.