Coup de théatre à la Tshopo: le président de l’Assemblée annoncé évincé

0
949

Alors que Joël Bafandu, président de l’Assemblée de la Tshopo a convoqué une plénière pour le mercredi 31 mai, dont le seul ordre du jour est l’étude de la motion contre le gouverneur Ilongo, ce dernier s’est vu être annoncé évincé de son poste.

Dans une lettre adressée au gouverneur Ilongo et datant de ce 30 mai, le député Senghor Agbodou affirme être le seul à engager l’Assemblée provinciale comme président de cette institution.  « Subitement à votre déclaration de déchéance ainsi qu’à la lettre de retrait de confiance de l’Honorable Président de notre institution, je vous informe qu’ayant la majorité des Députés avec moi, je suis seul interlocuteur habilité à ce jour d’engager ladite institution jusqu’à l’élection d’un nouveau Président qui devra conduire notre institution« , explique cette lettre adressée également à plusieurs autorités provinciales et au ministre de l’Intérieur Emmanuel Ramazani.

Le député provincial Agbodou qui signe également comme président intérimaire de l’Assemblé provinciale de la Tshopo, informe donc le Gouverneur Ilongo de l’annulation de la plénière autour de sa motion, l’invitant plus tôt à une session de restitution de l’Atelier des assemblées provinciales qui s’est déroulé à Kinshasa la semaine dernière.

Initiée depuis le 6 mai par un groupe de députés provinciaux, cette motion de défiance contre le gouverneur de la Tshopo s’est retrouvée dans une bataille entre ces députés et le gouvernement central. Le 11 mai, les députés de cette province située au nord de la République démocratique du Congo n’ont pu prendre place à l’Assemblée, quadrillée par les forces de l’ordre sur décision du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Emmanuel Ramazani Sharady. Tout le bureau de l’Assemblée provinciale sera convoqué à Kinshasa pour officiellement participer à un atelier.

Les initiateurs ont néanmoins promis de poursuivre leur motion contre le Gouverneur, même après cette convocation de Kinshasa.