Selon Radio Okapi, un seul d’entre eux a été rattrapé par les forces de l’ordre de la province du Tanganyika.

Les prévenus ont réussi à tromper la vigilance du policier commis à la garde du cachot. Ils l’ont invité à dégager les déchets qu’ils ont accumulés dans un coin du cachot. En ouvrant la porte, le policier de garde a été surpris par une bousculade  musclée  des  prévenus qui l’ont projeté  par terre“, renseigne la radio onusienne.

Citant le général Jean Yav Mukaya, commissaire provincial de la police, la radio affirme qu’il s’agit des prévenus dont les dossiers sont en cours d’instruction au parquet de grande instance de Kalemie attendaient d’être transférés à la prison centrale de la ville.