CENCO: le Front pour le Respect de la Constitution exige la présidence du CNSA

6
899

La Secrétaire général du Mouvement de Libération du Congo (MLC), également coordinatrice du Front pour le Respect de la Constitution (FRC) a annoncé ce mercredi, à l’issue de la première journée de la reprise des travaux autour de l’arrangement particulier, que sa coalition exigeait désormais la président du Comité national de suivi (CNSA)

« Nous avons le droit [d’exiger la présidence], le Front est la composante la mieux placée pour diriger cette institution là« , a lâche Mme Bazaïba au micro de POLITICO.CD, à propos de ce poste qui était jusqu’alors confié à Étienne Tshisekedi, mais qu’exige pourtant le Rassemblement.

Eve Bazaiba qui explique dans la foulée que les discussions qui ont repris aujourd’hui sont toujours au niveau de « la présentation du Premier ministre« , dément également la thèse du Rassemblement affirmant que ce poste du président du CSNA lui a été cédé.

« On a jamais cédé le poste [du président du CNSA] au Rassemblement. Le poste appartenait au président Etienne Tshisekedi intuitu personæ (…) pour preuve, dans ce même comité, le Rassemblement a la place de la questure », dément-elle.

Ecoutez Eve Bazaïba au micro d’Aline Engbe. 

 

6 Commentaires

  1. je croyais que cette dame ne se battait pas pour des postes mais qu’elle voulait qu’on aille seulement aux éléctions ????
    SES ENFANTS ET SON MARI SONT DANS DES EMPLOIS FICTIFS< ET ÇA NE LUI SUFFIT PAS !
    VOLEUSE !!!

  2. Mme Bazaiba ne peut pas réclamer la Présidence du CNSA, car même si son parti venait par miracle gagner la majorité absolue des sièges au parlement, le MLC ne peut même avoir la presidence du parlement, car le parti est plein des corrompus et corruptibles à merci. En 2006, après avoir gagné la majorité des sièges dans 3 provinces (Kinshasa, Equateur et kasai) aux élections provinciales, les élus du MLC ( mercenaires) ont préféré vendre aux plus offrants leurs voix plutôt que de gouverner ces provinces et montrer ce dont ils sont capables face à l’incrurie mortelle de la Kabilie. Mme Bazaiba, avec la presidence du CNSA à votre possession, commme votre famille nucléaire est greffée a votre poste au parlement, ça sera tout votre village au CNSA. Arrêtez-nous ça, le peuple veut les élections.

    • Cette dame est parmi les pions du pouvoir pour le blocage . Vs allez voir,elle va claquer la porte.c’est sa spécialité

Comments are closed.