Escarmouche devant la résidence de Tshisekedi à Kinshasa

1
800

Une confrontation a eu lieu ce lundi matin devant la résidence d’Etienne Tshisekedi à Limete (Centre-Kinshasa) entre les forces de l’ordre et des militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). La police affirme avoir intervenue alors que ces combattants essayaient « d’importuner les passants en leur imposant le deuil de Tshisekedi« .

En effet, des tracts diffusés durant tout le week-end appelaient au « recueillement » à la suite du décès du leader de l’opposition intervenue le mercredi à Bruxelles à 84 ans.

Des opposants affirment eux qu’il s’agit « comme souvent », de la « provocation » de la part des policiers.

Le journaliste de POLITICO.CD sur place a pu compter quatre blessés légers et des arrestations.

A suivre.

1 COMMENTAIRE

  1. Pitoyable! C’est finalement quelle façon de rendre hommage au défunt? cela risque d’etre comme le deuil d’un kuluna, d’un « sportif’, auquel on oblige à tout passant de donner l’argent, voir de pleurer sinon on te oint la pâte de makala mélangée aux urines.
    Non, ne faites pas ça au deuil de vieux Tshitshi.
    C’est déshonorer sa mémoire

Comments are closed.