Arrangement particulier: Maguy Kiala exige la suspension des travaux et propose une retraite aux évêques !

13
1015

L’actuelle ministre de la jeunesse et éducation à la nouvelle citoyenneté, coordinatrice de la société civile forces vives a réuni la presse vendredi pour expliciter la position de sa composante au dialogue de la CENCO.

Maguy Kiala a commencé tout d’abord par préciser aux professionnels de la plume et du micro qu’elle n’a jamais signé l’accord du 31 décembre, comme ont fait croire certains organes de presse le jour où les membres provinciaux ont eu à déposer leur mémorandum à la Cenco. Les préoccupations sur l’inclusivité et la dépersonnalisation de l’accord voulues par la société civile forces vives n’ont pas jusqu’ici été satisfaites. La déléguée de la composante société civile au gouvernement Samy Badibanga exige la suspension des travaux, compte tenu du blocage caractérisé par le refus des uns et des autres, au sein de la classe politique et la recherche de l’inclusivité.

Maguy Kiala implore, en outre, aux évêques d’abandonner toutes affaires cessantes les travaux pour aller discerner la voix de Dieu afin de venir poursuivre les travaux. « Le blocage actuel n’est pas favorable à instaurer un climat de paix et de concorde national » a martelé la ministre de la jeunesse et de l’éducation à la nouvelle citoyenneté.

Edmond Izuba

13 Commentaires

  1. Les ministres du gouvernement Samy Badibanga ne voyent que leur propre intérêt y compris Maggy Kiala qui se dit de la société civile, ils ont déjà mis les nez dans le miel c’est difficile pour de céder le poste, intérêt égoïste congolais. Les évêques vont aller à la retraite pour vous permettre de prolonger quelques jours et gagner de l’argent pour vos propre familles. C’est malheureux.

    • Maguy Kiala a manqué une opportunité de montrer qu’elle est de la société civile. Désormais nous pouvons l’assimiler à tous les malhonnêtes politiques. Elle ne s’en sortira pas sans perdre quelques plumes. Une femme avertie en vaut trois

  2. Dieu a dit à Mme Kiala que les évêques se fourvoient. Laissez moi rire. Et puis quel poids a son organisation pour bloquer toute la machine ? La société civile doit se mettre dans la tête qu’elle n’est que l’invitée à la table des discussions des politiques. Elle ne doit pas l’oublier.

  3. Cette femme Maguy Kiala est une disgrâce, une pauvre Jézabel moderne assoiffée d’argent et acide du pouvoir ne voit pas le bien-être de plus de 80 millions des congolais qui sont humiliés par les occupants rwandais dont elle aussi serve aujourd’hui et lesquels elle est aussi collabo? La femme ne peut pas faire la politique comme nous en avons aujourd’hui, la place idéale de la femme c’est dans la maison de son époux où elle ménagère. C’est une disgrâce aujourd’hui de voir les femmes ceci et les femmes cela, au lieu de rester à la maison pour les soins de leurs enfants et leurs maris, pendant que les hommes sont à la rue sans emplois. Oh! Quelle disgrâce!

  4. Maguy Kiala, qui êtes-vous ? si vous commettez une erreur, sachez le bien vous le payerez d’une façon ou d’une autre. Vous ne comprenez pas que nous ne voulons plus de Kabila, la manœuvre que vous faites, vous vous rendez complice et vous serez jugé.
    Une fois encore vous laissez les évêques tranquille.
    C’est mieux pour tous.

  5. ELLE N’EST QU’UNE PETITE PROSTITUE QUE KABILA A COMMENCER A COUCHER AVEC ELLE EN ECHANGE D’UN PETIT POSTE MINISTERIEL, MALHEUR A ELLE…

Comments are closed.