George Kapiamba dénonce le manque d’avancées à la CENCO

1
920

Maître  Georges Kapiamba, président de l’Association congolaise de l’accès à la justice(Acaj), qui participe également à ces discussions pour le compte de la Société civile fait remarquer que le débat est resté houleux dans le dossier concernant la composition et la désignation de l’équipe qui devra gérer le Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre dernier.

« Pour la composition et la désignation de ceux qui doivent faire partie du Conseil national du suivi de l’accord et du processus électorale, je crois que les discussions sont encore houleuses« , explique Mt Kapiamba, tout en disant espérer que « les parties parviennent à un consensus« .

L’avocat congolais note également qu’il n’y a pas d’avancée dans le dossier de décrispation, une disposition de l’accord qui permet la libération des prisonniers politiques. Il demande notamment des « actes concrets », à savoir la libération des opposants Moise Moni Della et Jean-Claude Muyambo ou Antipas Mbusa.

Ecoutez  Maître  Georges Kapiamba au micro d’Aline Engbe

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/303319428″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

1 COMMENTAIRE

  1. L’ avenir nous dira, nous voyons l’échec et la confusion total pourquoi parce que nous cherchons l’argent pour les élections non pour élargie le bureau de suivie. Vous causez le retard pour les élections maintenant c’est Kabila?

Comments are closed.