L’ONU demande l’application « rapide et complète » de l’accord de la CENCO

0
968

La déclaration adoptée mercredi se félicite de « l’esprit de souplesse et de compromis des dirigeants politiques » congolais, tout en demandant que cet esprit persiste pour « régler toutes les questions toujours en suspens et notamment la gestion conjointe de l’exécutif congolais jusqu’à la tenue de nouvelles élections. »

Le Conseil de sécurité appelle aussi à la mise en œuvre de cet accord sans délai. « C’est une vraie percée », a  jugé le déclaré l’ambassadeur français à l’ONU François Delattre .

Sur son site, le ministère français des affaires étrangères estime que cette déclaration mettra une pression supplémentaire pour que tous les acteurs de cette crise politique appliquent cet accord très rapidement. Cette déclaration de l’ONU reste toutefois protocolaire.