Valentin Mubake: “c’est Tshisekedi qui va diriger le Conseil national de la transition”

Dans une interview accordée à la rédaction de Politico.cd dans le couloir du Centre interdiocésain dans l’après midi de la journée de vendredi, Valentin Mubake, proche Conseiller d’Etienne Tshisekedi affirme qu’aucune institution sera au dessus du Conseil National de la Transition que dirigera le sphinx de Limite: “c’est une option que nous avons choisi pour ne pas tomber dans l’illégalité et l’illégitimité du pouvoir de Joseph kabila” a-t-il signifié.

Les évêques ont procédé à la distribution des drafts de l’accord auprès des autorités morales de toutes les deux parties, à savoir Joseph Kabila et Tshisekedi Étienne pour prendre connaissance des différentes convergences déjà trouvées. Pour Valentin Mubake il faudra laisser un du temps au président de l’Udps enfin de donner son aval, pour ou contre la signature de l’accord.

Pourtant, les 16 membres ayant travaillé dans la commission de crise établie par les princes de l’Eglise catholique ont fini par adopter un organe de contrôle du projet l’accord que n’est ni contraire au comité de suivi, ni encore au conseil national de la transition, d’après nos sources.

13 commentaires
  1. Ça c’est une déclaration très dangereuses, anticonstitutionnelle qui ne peut qu’envenimer la situation fragile du moment. La constitution du 18 février 2005 est toujours en vigueur. Nous demadons à tous ceux qui font déclarations du genres un peu de retenu car le régime spécial n’est pas le bien venu en RDC.

    1. Seulement ce que vs avez fait a la cite de l oua est constitutionnel.Il faut avoir des retenus et honte.Vs croyez que ce pays appartient a vos parents ou soit ca devient un royaume ?faites bcq attention pcq le deuxieme round sera tres complique.L angolais vient de retirer ses militaires c est un langage

      1. Entreprendre une action sans la volonté de Dieu, c’est serez encore l’échec. Pensez à vos actions précédentes, avez vous obtenu ce que vous vouliez ? Que ce qu’avez empêché “l’alternance selon votre entendement ?”
        Ne faites pas l’amalgame : les accords du 18 oct ou de la cité de l’UA n’ont pas des clauses énervant les dispositions de l’actuelle construction. Contrairement à ce que noua lisons dans cette livraison de politico: le conseil national de transition ne peut être au-dessus des institutions constitutionnelles: la présidence, l’exécutif, le parlement ect…

    2. Mais le régime spécial est déjà là, la nomination de Badibanga au poste de premier ministre et la formation de son gouvernement c’est le régime spécial ! Joseph Kabila reste à la tête du Congo sans aucun mandat populaire n’est-ce pas un régime spécial ? Ou alors vous ignorez la vraie signification du régime spécial .

    3. La constitution actuelle est du 18 février (2006) telle que modifiée et révisée par la loi du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles.

  2. Il fait le jeux de l occident tout à été déjà trace bien avant dialogue dialogue pour bien dormir le peuple tuer le peuple pour rien ou pour avoir un poste ce malheure

  3. Conseil National de la Transition c’est QUOI ?

    BADIBANGA est un PREMIER MINISTRE ,c’est CONSTITUTIONNEL mais le conseil machin ça sort d’où?

    TOKOMI WAPI?
    SANS PASSER PAR LES ELECTIONS on accède au pouvoir ?

    1. la constitution exige un 1e ministre de la majorité parlementaire, est ce le cas de Badibanga? C’est spécial non? alors quand le rassemblement parle du régime spécial vous dites que c est inconstitutionnelle. Je me demande si là majorité comprends que par leur incompétence à gerer les 5 ans et organiser les élections dans le délai ils ont créé un régime spécial et temporaire dont les règles et mode de gestion sont au centre de négociation a la Cenco? Alors nous vous prions de vous humilié et laisser votre échec réparé avec le concours de la pierre angulaire congolaise qui a était laissé dehors mais qui s avers principale pour les enjeux.

  4. le president reste en fonction jusq’à l’election d’un nouveau president elus … alors qu’il devait rester en function jusqu’à l’instalation d’un …

    Est ce la meme chose ? Y a t il une difference ???

  5. en lisant les commentaires, je constate que certains de nos compatriotes sont limité dans leurs compréhension des textes en plus leurs jugement est obstrué par la haine ou le tribalisme;
    par exemple:
    toute les décisions, les actions, les omissions qui constituent un trahison envers la nation et la constitution provenant la MP ne sont pas prise en considération!
    mais les propositions de la majorité d’un régime spéciale oui cela est anti-constitutionnelle?
    ce que ces gens ne comprennent pas c’est que il faut faire un bilan des deux mandats de Kabila et son MP relevé tout les irrégularités et les manquement grave à la constitution afin de démontré devant tous l’incapacité de Kabila et de la MP de gouverné c’est comme cela que ça se passe et si on arrive a convaincre avec ses preuves d,incapacités c’est là ou les partenaires nationaux et internationaux décide que oui il faut un régime spéciale pour gouverné à la place de l’autre.
    nous avons vu des président démissionné, des Pape démissionné, des gouvernement qui démissionne oui dans les pays de démocratie ici en RDC cela n’arrive pas bien sur…mais comme ils ne peuvent pas démissionné il faut un régime spéciale pour les remplacé le temps d,organiser les élections et les choses reviendront à la normale.
    la justice c,est être partiale même si il s,agit de ton propre fils qui a commis la faute il faut le juger et le condamné pas négocier ni prendre des entente à l’amiable.
    Kabila est venu au pouvoir à la place de son père assassiné c’est constitutionnelle ça?
    Kabila n’a pas été élu pour son premier mandat il a triché et fait la guerre à Mbemba le gagnant des élection c’est constitutionnelle ça?
    Kabila à encore fraudé pour son deuxième mandat est ce constitutionnelle?
    les rebelles qui ont tué, violé, pillé tous amnistié et incorporé soit dans l,armée soit dans le gouvernement c’est constitutionnelle ça?
    la population est sans défense, la patrie est sans protection, les ministres et leurs familles brassent les billets, Kabila et sa famille à la tête des tout les compagnies qui pillent la richesse du pays et la jeunesse Congolaise désœuvré abandonné à lui même sans éducation ni santé est ce constitutionnelle?
    ce qui n’est pas constitutionnelle c,est quand le Rassemblement déclare que ce gouvernement est incapable de gérer le pays et qu’il doivent partir et eux refusent de partir, refusent d’organiser les élections qui constitutionnellement allait les mettre dehors?
    ou ce que vous ne voulez pas dire est que Tshisekedi est Muluba et cela est anticonstitutionnelle qu’il prend le pouvoir?

    1. En âme et conscience cher monsieur, ton discours n’a pas sa place ici, il est mieux pour vous d’allier faire votre discours devant les parlementaires debouts, eux seront diront “Amen”

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.