Joseph Kabila demande à Sammy Badibanga de “former rapidement un gouvernement”

À en croire la page Facebook du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie  (PPRD),  le chef de l’État congolais a fait part de son intention de voir le député national du groupe parlementaire UDPS et Alliés formé le gouvernement d’union nationale, qui aura pour mission principale l’organisation des élections présidentielles en 2018.

Alors que la polémique enfle, suite à une révélation supposée de la  deuxième nationalité belge que posséderait le tout nouveau Premier ministre, Joseph Kabila voudrait “accélérer la formation du gouvernement, qui doit également relever d’autres défis auxquels le pays reste confronté à l’instar de la dépréciation de la monnaie nationale“, pense ainsi le sénateur Léonard Shé Okitundu, un des hauts cadres du parti au pouvoir.

«Le Premier ministre doit jouer son rôle constitutionnel de chef du gouvernement: c’est lui qui doit gérer le pays au quotidien. Et là, il y a des urgences importantes sur le plan économique mais aussi sur le plan social» a déclaré Shé Okitundu sur Radio Okapi, avant d’affirmer que la formation du gouvernement Sammy Badibanga permettra à la commission électorale nationale indépendante, CENI de “solliciter de lui les fonds nécessaires qui lui permettront d’emmener le peuple Congolais aux élections en 2018 comme recommandé par les conclusions de l’accord issu du dialogue national” clôturé le 18 octobre dernier.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.