Kimbuta “valide” la manifestation du 19 septembre!

A l’issue d’une “séance de travail” concernant la “mobilisation générale” du 19 septembre prochain, les opposants du Rassemblement annoncent que le gouverneur a “validé” leur manifestation.

Le gouverneur nous a rassuré sur la  sécurité des manifestants“, rapporte Olengankoy à l’issue de la “séance de travail” avec André Kimbuta.

Dans une lettre du 1er septembre 2016, les Forces novatrices de l’union et la solidarité (Fonus) de l’Opposant Joseph Olengankoy ont “informé” le gouverneur André Kimbuta de l’organisation d’une marche pacifique le 19 septembre.

En réponse, le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, André Kimbuta Yango a invité ces derniers à une  “séance de travail” le jeudi 15 septembre 2016 concernant les sit-ins que les opposants projettent d’organiser en date du 19 septembre 2016.

Franck Diongo, Lisanga Bonganga et Jean-Marc Kabund participent cette rencontre. Les deux parties sont en discussions.

Dans une déclaration publique lue le mardi 13 septembre par le Secrétaire Général Adjoint et porte-parole de l’UDPS, Bruno Tshibala, le Rassemblement appelle “le peuple congolais de se prendre en charge”  pour répondre “au mot d’ordre” d’Etienne Tshisekedi.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.