PUBLICITÉ

Dialogue: les autorités coutumières proposent la révision de la Constitution

Au cours de son intervention aux assises du Dialogue politique, l’autorité coutumière Mfumu Difima a proposé la révision de la constitution pour  « la réforme du système électoral enfin de privilégier le recensement de la population. »

« Comment expliquer au nouveau monde actuel que la RDC ne maîtrise pas le nombre de ses habitants« , s’est interrogé a souligné Mfumu Difima, secrétaire général de l’ANATC.

- Publicité-

Pour lui, il faut régler  d’abord « ces problèmes de l’identification réelle de sa population avant de penser entamer le cycle complet des élections« .

Ecoutez Mfumu Difima

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/282391858″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

3 Commentaires

  1. Mfumu Difima alias Bols pour ceux qui l’ont connu en Belgique dans ses œuvres ô combien honteuses. Pourquoi doit faire un recensement aujourd’hui et pourquoi n’a-t-il pas été fait hier ?

Comments are closed.

spot_img

EN CONTINU