Martin Fayulu appelle les États-Unis à sanctionner également les bénéficiaires de la corruption orchestrée par Corneille Nangaa

Sur son compte Twitter, le député national Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle de décembre dernier a félicité le département d’Etat américain pour les sanctions imposées contre les personnalités Congolaises suite à la corruption liée au processus électoral.

“Je me félicite des sanctions imposées par les États-Unis à des individus pour leur responsabilité dans la fabrication des résultats électoraux” a déclaré le président du parti politique Engagement Citoyen pour le Développement, ECIDE.

Pour Martin Fayulu, en sanctionnant les personnes qualifiées de corruptibles, les États-Unis doivent étendre ces sanctions aux bénéficiaires de cette corruption.

“Dans un esprit de cohérence, j’encourage les États-Unis à étendre les sanctions à ceux qui ont délibérément bénéficié de la corruption e et à ceux qui l’ont orchestrée” écrit le tweet du candidat de la coalition Lamuka.

Les sanctions du département d’État américain contre Corneille Nangaa et plusieurs responsables de la commission électorale nationale indépendante, CENI, et le président de la cour constitutionnelle concernent la restriction des visas suite à la corruption.

L’ambassade des États-Unis en République démocratique du Congo avait précisé dans la soirée de l’annonce de ces sanctions, qu’elle ont été prises pour soutenir l’engagement de l’actuel président Congolais, Félix Tshisekedi, à combattre la corruption.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) |POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

“Moïse Katumbi n’a jamais soutenu le combat de Martin Fayulu, plutôt sa candidature”: Francis Kalombo 

Le président de la plateforme Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi ne…

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…