Après Genève, Félix Tshisekedi “reconnaît son erreur” et appelle à être soutenu “par la prière”

Les faits remontent du dimanche 11 novembre dans la capitale Suisse. Après l’élection de Martin Fayulu, le leader de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) affirme, devant la presse, qu’il soutiendra ce dernier, promettant même de “convaincre” son parti. “S’ils veulent le changement, cela passe par Martin Fayulu”, avait-il dit.

Le lendemain, le fils d’Etienne Tshisekedi reviendra spectaculairement sur ses propres dires, et même sa signature, annonçant son retrait. “Je reconnais mon erreur et je crois que même si on est leader d’un grand parti surtout comme celui que je préside, on reste quand même humain“, explique Félix Tshisekedi dans un vidéo diffusée sur internet depuis le samedi.

Le leader de l’UDPS reconnaît avoir “flanché” et demande qu’il soit soutenu “par la prière”. “L’erreur étant humaine, je reconnais mon erreur. Je l’ai commise je ne sais pas pourquoi, pourtant j’étais vraiment parti jusqu’au bout pour défendre mon parti J’ai flanché en dernière, le dernier jour; peut-être fatigué par toutes ces heures de discussions et de débat”, dit-il.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.