Etrange visite de Kalev Mutond et She Okitundu chez Kagame

Que Léonard She Okitundu, Premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères soit en visite à Kigali, cela devrait être normal, sauf lors qu’il est accompagné de très près par le puissant patron de l’Agence nationale de Renseignements (ANR), Kalev Mutond. Dimanche au Rwanda, les deux proches du président Kabila ont été reçus par Paul Kagame sans que rien ne filtre vraiment sur les raisons de cette visite.

Officiellement, et à en croire les services du ministère congolais des Affaires étrangères, She Okitundu a transmis “un message spécial” du président Kabila à son homologue rwandais. Par ailleurs,  il aurait été également question de parler de l’évolution processus électoral, de la sécurisation des frontières communes…

C’était néanmoins la toute première visite des officiels congolais à Kigali depuis les escarmouches occasionnées durant la visite de Paul Kagame à Paris en mai dernier. A l’époque, Paul Kagame et le président français Emmanuel Macron avaient alors appelé au départ de Joseph Kabila, laissant entendre la mise en place “d’un plan régional” à ce sujet. Depuis, Kinshasa et Kigali semblent avoir réglé leur différent. La semaine dernière, la candidate rwandaise à la Francophonie, la ministre Louise Mushikiwabo a même reçu le soutien de la RDC pour sa candidature.

Par ailleurs, Léonard She Okitundu fait partie des sérieux prétendants à la succession de Kabila au sein de la majorité au pouvoir. Le week-end dernier, lors d’une réunion à la ferme privée du président Kabila, son nom faisait partie d’une liste des quatre proposés au dauphinats.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.