Mbuji-Mayi: 1 mort, scènes de pillages après l’échec de l’UDPS aux sénatoriales (Ngoyi Kasanji)

L’ancien gouverneur de la province du Kasaï Oriental condamne les troubles qui ont suivi la proclamation des résultats provisoires des élections sénatoriales par la commission électorale nationale indépendante, CENI, à Mbuji-Mayi.

“Des Combattants de l’UDPS Mbuji-Mayi ont mené ce matin des expéditions punitives dans les résidences de certains députés provinciaux. Ils ont pillé, détruit, brûlé maisons et véhicules” écrit le député élu de Mbuji-Mayi.

“La députée du Front Commun pour le Congo, FCC, Félicité Ngalula a perdu tous ses biens. Son garde du corps a été tué” ajouté Ngoyi Kasanji sur son compte Twitter.

“Je condamne fermement cette barbarie qui n’a rien à avoir avec l’esprit de l’état de droit” dénonce le président du club de football Sanga Balende, appelant à l’ouverture d’une enquête

“Des enquêtes vont être menées en toute urgence pour traduire ces voleurs et fauteurs de troubles en justice. Chez la députée FCC, ils ont tout emporté. Même ses provisions” déplore Alphonse Ngoyi Kasanji.

Des rues de plusieurs villes de provinces de l’espace Kasaï sont envahis par les militants du parti au pouvoir, contestant l’élection de senateurs, accusant les députés élus de ce parti de corruptibles.

La colère de militants de l’UDPS se justifie indiquent ces derniers par le fait que “malgré leur majorité dans les assemblées provinciales du Kasaï, les députés de l’UDPS n’ont pas élu un seul sénateur pour le compte de leur parti, monnayant leurs voix contre de l’argent au profit de candidats du Front Commun pour le Congo, FCC, dont Joseph Kabila est autorité morale”.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.