PUBLICITÉ

La MONUSCO dénonce l’implication de quelques chefs coutumiers dans les conflits à Yumbi

La situation sécuritaire et politique de la RDC, sera au centre des discussions entre les membres du conseil de sécurité de l’ONU, les représentants du gouvernement congolais ainsi que la représentante du secrétaire général des nations unies en RDC le lundi 18 mars prochain à New York.

C’est la porte-parole de la MONUSCO en RDC qui a donné l’information ce mercredi 13 mars au cours de la conférence de presse bihebdomadaire, tenue à Goma.

- Publicité-

Florence Marchal a ensuite révélé que la représentante du secrétaire général des nations unies en RDC Leila ZEROUGUI, se rendra ensuite à Genève dans un dialogue inter actif sur les récents massacres intercommunautaire qui ont coûté la vie à plus de 530 personnes à Yumbi dans la province de Maï-Ndombe.

Dans son rapport, le bureau de l’ONU pour les droits de l’homme dénonce l’implication de quelques chefs coutumiers de Yumbi dans ces conflits.

Pour cette mission onusienne, les enquêtes sont en cours et les auteurs seront poursuivis pour crime contre l’humanité, meurtre, torture et violence sexuelles.

Zanem Nety Zaidi |POLITICO.CD

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU