“La publication des résultats des élections par centres de vote n’est pas une priorité pour la CENI”: JP Kalamba

Plusieurs acteurs politiques de l’opposition et certains pays de la communauté internationale appellent la commission électorale nationale indépendante, CENI, à rendre public la publication de résultats des élections par centres de vote en vue d’élaguer les doutes qui continuent à planer sur les résultats de la CENI, entérinés par la cour constitutionnelle.

Dans un entretien avec POLITICO.CD, Jean-Pierre Kalamba, rapporteur de la commission électorale nationale indépendante indique que pour l’instant, la publication de ces résultats par centres de vote n’est pas une priorité pour la centrale électorale.

“La priorité pour la CENI c’est finir les litiges restant dans l’organisation des élections, notamment les élections législatives à Beni, Butembo et Yumbi; les élections des sénateurs; des gouverneurs;…” a dit à POLITICO.CD Jean-Pierre Kalamba.

Pour le rapporteur de la CENI, cette institution ne trouve aucune urgence pour la publication de résultats bureau par bureau car cela a déjà été fait lors de dépouillements et affichages de procès verbaux des résultats par les 73 milles bureaux deployés sur l’ensemble du territoire national.

Le rapporteur de la CENI indique que dès lors que tous les litiges liés à l’organisation de scrutins électoraux seront vidés, cette structure d’appui à la démocratie pourra se consacrer à la publication des archives électorales, notamment en affichant les résultats de centres de vote. “Pour l’instant le cap est mis sur les litiges électoraux, qui sont prioritaires en vue de pouvoir donner à la République des institutions, nécessaires pour son bon fonctionnement” conclut Jean-Pierre Kalamba.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

“Moïse Katumbi n’a jamais soutenu le combat de Martin Fayulu, plutôt sa candidature”: Francis Kalombo 

Le président de la plateforme Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi ne…

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…