RDC : Catherine Kathunga soutient l’accord entre la SOCODA, l’OMPI et Trace global pour les créateurs d’œuvres de l’esprit

Animée par le souci du bien-être des créateurs d’œuvres de l’esprit, la ministre de la Culture, Arts et Patrimoines, Catherine Kathunga Furaha a réaffirmé son accompagnement à l’accord entre la Société congolaise des droits d’auteur et des droits voisins (SOCODA), l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) et TRACE GLOBAL.

Cet accord relatif à la mise en place du logiciel de gestion collective « WIPO CONNECT » et sur la numérisation de la gestion est conclu en attendant la convocation d’un forum national sur la culture et les droits d’auteur.

La tutelle a réitéré son appel à une collaboration entre le secteur privé et la société congolaise des droits d’auteur et des droits voisins « SOCODA COOP-CA ».

Publicité

De ce fait, seul le Conseil d’administration issu de l’assemblée générale ordinaire présidé par Bula Monga Blaise, est autorisé à déployer les agents sur toute l’étendue du territoire national.

La SOCODA est la société congolaise des droits d’auteurs et des droits voisins, seul organisme chargé de la perception et la répartition des droits d’auteurs en RDC. Elle est une société coopérative constituée de tous les créateurs des œuvres de l’esprit protégées par la loi.

Elle a pour objet la défense , l’exploitation, l’administration et la gestion de tous droits d’auteurs dans le sens le plus large du mot et de tous droits connexes, en RDC et à l’étranger, pour elle-même ; ses mandants et pour des sociétés correspondantes.

Par ailleurs, la SOCODA accomplit tous actes qui peuvent favoriser directement ou indirectement ses intérêts, ceux de ses affiliés, des mandants et des sociétés correspondantes par :

La perception auprès des usagers des œuvres de l’esprit protégées par la lo,
La répartition de tous droits d’auteur et de tous droits connexes aux créateurs de ces œuvres.

En février, la SOCODA a effectué une opération de contrôle, de vérification et de régularisation des dossiers administratifs dans tout l’étendue du pays, à l’intention de tous les artistes-créateurs des œuvres de l’esprit protégées par la loi afin d’harmoniser les dossiers des artistes éligibles.

En revanche, l’OMPI joue un rôle de premier plan dans l’élaboration d’un écosystème mondial de propriété intellectuelle équilibré et efficace afin de promouvoir l’innovation et la créativité pour un avenir meilleur et plus durable.

Rebecca NUMBI

Add a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading